L’art n’a pas toujours été que la recherche de la beauté. Certains artistes ont ainsi pu cherché à subjuguer des événements horribles ou à dénoncer les horreurs de leur temps.

A votre tour, vous représenterez une belle horreur en vous demandant comment rendre beau un sujet ou une scène horribles. Toutes techniques permises.

Le Laocoon, vers 40 av. JC (représente bellement une scène horrible, le prêtre troyen et ses fils attaqués par un serpent envoyé par Poseidon)

Theodor Géricault, Le radeau de la méduse, 1818 (rend hommage à la souffrance des naufragés pour dénoncer les aristocrates qui les ont abandonné à leur sort)

Picasso, Guernica, 1937 (transforme un fait réel, le bombardement d’un village basque par l’armée allemande, en un drame universel)

Andy Warhol, Four electric chairs, 1964 (rend esthétique un instrument de mort pour dénoncer les médias de masse qui nous coupent de la réalité)

Francis Bacon, Self-portrait, 1971 (se défigure pour exprimer son mal-être intérieur)

Orlan, série Pre-Columbian hybridation refiguration, 1998 (interroge les critères de beauté des anciennes civilisations)